Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste
  • reveillon 2015

PRESENTATION

ECOLE DE RUGBY, ECOLE DE LA VIE

PLAISIR - DEVELOPPEMENT PERSONNEL - APPRENTISSAGE

 

L'École de rugby du Pays d'Aix Rugby Club, labellisée FFR, accueille tous les publics, de 5 à 13 ans, les lundis, mardis, mercredis, jeudis et samedis, selon les catégories d'âge, ainsi que lors des déplacements le week-end. Celle-ci compte 360 licenciés, un chiffre qui augmente régulièrement, et participe à de nombreux tournois départementaux, régionaux et nationaux. Car l’école de rugby reste un lieu de formation. Pour ces catégories, il n’y a pas de compétition, car le seul résultat ne doit jamais devenir l’objectif premier. Yves Demay, le coordinateur de l'école de rugby du PARC explique : "une école de rugby, c’est le premier contact avec le rugby et avec le monde associatif. Nous sommes face à des enfants qui grandissent, des catégories d’âge spécifiques, des niveaux de jeu différents et donc des compétitions adaptées. L’école de rugby doit permettre d’accueillir les enfants dans les meilleures conditions, de leur donner du plaisir dans la pratique du rugby, de leur donner envie de continuer cette activité. Aussi, elle doit offrir un encadrement de qualité qui permettra à chaque enfant de construire son rugby en respectant les étapes de l’apprentissage. En définitive, le but est de participer à l’éducation de l’individu pour qu’il devienne un joueur de rugby adulte, combatif et intelligent, courageux et respectueux. Et pour cela, chacun d’entre nous a son rôle à jouer !"

 Contact : ecolederugby@parcrugby.com


 

David Beun (président de l'école de rugby) :

"La reconnaissance de notre École

de rugby"


(Extrait de l'interview parue dans Ruck Magazine #45)


David, est-ce que tu arrives à la tête de l'école de rugby avec un projet personnel ? Des nouvelles idées ? Des choses qui te tiennent à cœur ?

Je ne me vois pas faire seulement de l'administratif. J'aimerais définir des objectifs : sur le contenu des entraînements, sur la reconnaissance de notre école de rugby… avec des critères objectifs. Il nous faudra des objectifs communs pour qu'on sente qu'il y ait une unité au PARC, à travers toutes les catégories.

Le terrain restera prépondérant dans ta nouvelle fonction…

En étant jeune retraité, je serai de toute façon attiré par le terrain. C'est vrai qu'il y a un gros boulot administratif en début de saison mais je ne pourrais pas ne pas regarder ce qui se fait sur le terrain. J'ai envie qu'il y ait un partage des connaissances, qu'il y ait des échanges entre les éducateurs, les parents… pour qu'il y ait le maximum d'améliorations.

Va-t-il y avoir un discours particulier auprès des éducateurs ?

Je pars vraiment du principe que pour former un bon joueur de rugby, il y a certes la technique, la tactique mais tout ça, c'est factorisé par la motivation. Vraiment que les éducateurs soient là pour motiver les gamins, les fédérer sur un projet : c'est ça la première des choses. Après il y aura des détails que mon expérience a mis en évidence sur la formation du joueur mais le plus gros, c'est ça. Et être en alerte sur le fait que, parfois, on a envie que les joueurs progressent plus vite que ce qu'ils peuvent. Il faut savoir les motiver, mais dans le bon sens… Les progrès des gamins en premier, les résultats en deuxième. Ce qui n'empêche pas des objectifs de suprématie départementale à obtenir. Mais ça rejoint ce dont je te parlais : la reconnaissance de notre école de rugby.

LE PARC a la chance d'organiser l'un des plus grands tournoi de jeunes en France, le célèbre Tournoi Olivier Matas. Quel est ton oeil sur ce tournoi ?

Il ressort de ce tournoi qu'il n'y a que des bons retours. Les clubs qui y participent parlent de ce tournoi comme l'un des mieux organisés du circuit. Il faudra faire au moins aussi bien que ce qui s'est fait jusqu'à maintenant, et ça c'est une petite pression (sourire)… À moyen terme, j'aimerais qu'il y ait une équipe internationale qui vienne sur ce tournoi.