Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Samedi... Brive !

  

18h36 13.12.12

 Avant chaque rencontre, parcrugby.com vous emmène à la rencontre de l'adversaire du PARC. Cette semaine, c'est Brive qui est dans le viseur.

Le président Bertrand à la relance 

Successeur du mythique Patrick Sébastien au poste de président du CA Brive Corrèze, Jean-Jacques Bertrand est un Briviste pur souche. Arrivé au club en 2009, l'ex-financier a déjà quasiment tout connu avec ce club. Le Top 14 et la H-Cup lors de sa première saison, avant une descente, à la fin de la saison 2011/2012, exercice durant lequel un projet de fusion avec le club voisin de Limoges avait été évoqué. Avant de rapidement disparaître devant le mécontentement des supporters. L'objectif clairement affiché est de revenir en Top14 au plus vite.

Le duo d'entraîneurs La continuité

Malgré la relégation et l'éviction d'Ugo Mola l'été dernier, les dirigeants corréziens ont décidé de poursuivre l'aventure avec des têtes bien connues. Ainsi, Nicolas Godignon (entraîneur en chef) et Didier Casadeï (avants), ex-adjoints de Mola, ont pris la direction technique de l'équipe pro. Avec un objectif : conserver la stabilité défensive du groupe puisque, étonnamment, même s'il est descendu, il possédait la meilleure défense du Top 14 l'an passé, devant Toulouse et Toulon ! Une statistique que le CA Brive Corrèze devait largement à Godignon puisque celui-ci n'était autre que l'entraîneur de sa défense. Didier Casadeï, lui, a notamment participé au Grand Chelem réalisé par la France en1997. Et fut de l'aventure européenne du club en 1998 (vice-champion d'Europe).

La star Jamie Noon

Après 10 ans passés sous les couleurs de Newcastle, Jamie Noon est arrivé à Brive en 2009. Du haut de ses 38 sélections en équipe d'Angleterre (sept essais), il est LE nom de cette équipe corrézienne. Auteur de deux essais cette saison, ce trois-quart centre est l'un des hommes de base du duo Godignon/Casadei. Et un danger permanent.

Le danger Julien Caminati

Balladé de l'aile à l'arrière en passant par le centre, Julien Caminati est un peu l'homme à tout faire de cette équipe briviste. Avec une réussite qui laisse présager d'une belle polyvalence. Au pied ou à la main, ce trois-quarts marque quasiment à chaque match. Une seul fois cette saison il n'a pas réussi à inscrire le moindre point, c'était face à Massy lors de la septième journée (victoire 30 à 3 de son équipe). Un bon nombre de matchs de Top 14 au compteur.

Il jouera contre son ancien club Mathieu Besson

A priori, un seul joueur croisera ses anciennes couleurs. Il s'agit de Mathieu Besson, passé par le centre de formation de Brive avant d'arriver à Aix en 2010. Ceci dit, le demi-de-mêlée du PARC n'est jamais apparu avec le CAB chez les professionnels.
 

Moral de l'équipe Pas au top

Depuis presque deux mois, c'est la même rengaine : Brive gagne à domicile et perd à l'extérieur. Du coup, à chaque fois que les Coujoux reçoivent, c'est la même histoire : la victoire est impérative. D'une manière plus générale, Brive est actuellement sixième du championnat, talonnée de près par Tarbes, Carcassonne et Albi. Autant dire qu'une défaite face au PARC les mettrait dans une situation bien embarrassante...

Les 5 derniers matchs
J14 : La Rochelle 36 - 16 Brive
J13 : Brive 24 - 10 Albi
J12 : Oyonnax 40 - 19 Brive
J11 : Brive 33 - 12 Colomiers
J10 : Dax 21 - 20 Brive

L'œil de Conrad Stoltz "Cette équipe essaye d'envoyer du jeu"

"Brive fait elle aussi partie des grosses équipes de ProD2. Elle descend de Top 14 et à l'ambition d'y revenir très vite. Pour cela, ils ont réussi à garder pas mal de leurs joueurs. Cette équipe essaye d'envoyer du jeu, comme ce qui se fait en Top 14. Ils essayent d'adapter ça en ProD2 mais ce n'est pas évident, d'où leurs petites difficultés, il me semble. Devant, c'est costaud et leur alignement en touche est très bon. Derrière, beaucoup de joueurs ont l'expérience du Top 14 et sont très redoutables".