Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Qui es tu... Christophe Bérenger ?

  

15h15 29.01.13

 

 Pour cette première rencontre, parcrugby.com fait les présentations avec Christophe Bérenger, éducateur chez les mini-poussins du PARC.

Christophe, peux-tu nous parler de ton parcours personnel ? 
J'ai décroché, en 1988, ce qu'on appelait un bac F3 (aujourd'hui Sciences et Technologies industrielles, ndlr). J'ai enchaîné sur un BTS Informatique industrielle en 1990 avant de devenir technicien chez Alcatel Velizy de 1990 à 1995. J'ai ensuite intégré décathlon, au service informatique et puis Psion/Teklogix et enfin Motorola, où je suis responsable contrat de maintenance pour l’Europe.
 


Et en termes de parcours "rugbystique", ça donne quoi ?
J'ai commencé au Racing Club de France, avec qui j'ai été champion Gauderman en 1987. J'y ai ensuite joué avec les Juniors et puis en équipe 1, de 91 à 95, en Top 16. Ce sont de supers souvenirs. Je suis ensuite passé par Périgueux, de 1996 a 1999 et puis le PARC de 1999 à 2005, avec qui j'ai effectué la première saison de son histoire en Pro D2. Ça aussi, c'est un très bon souvenir.
 

"Motricité et gestuelle"


Parle nous de l'équipe dont tu t'occupes, les mini-poussins…

C'est la catégorie U9. Nous avons, cette saison, une soixantaine de joueurs licenciés qui sont, pour certains, des débutants (niveau 1), mais on peut remarquer que certains ont aussi déjà de bonnes bases. Cela correspond aux niveaux 2, voire 3 pour certains.


Sur quoi insiste-t-on, à cet âge-là ?

Au vu de l'hétérogénéité des niveaux, nous avons dû tout revoir. Mais avant tout, la priorité c'était de travailler sur la motricité et la gestuelle. Nous accentuons aussi beaucoup sur la "démystification" du contact. Le tout, en faisant tout notre possible pour que les enfants atteignent l'objectif prioritaire : qu'ils prennent beaucoup de plaisir. Et en garantissant, bien évidemment, leur sécurité.