8
 
  

Actualités parc

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

En week-end avec nos jeunes

  

14h15 11.02.13

Les Espoirs et les Féminines étaient en piste ce dimanche. Le compte-rendu.

Féminines Une deuxième place provisoire

Honneur aux dames ! Pour leur premier tournoi de la dernière phase qualificative avant la finale, les féminines, qui posent ici chez notre partenaire Passion Beauté, ont réalisé des bien belles choses du côté de Hyères. Elles s'imposent largement contre Gap (35-0) et Digne (31-0), décrochent un match nul contre une bonne équipe de Marseille Huveaune, avant de s'incliner contre Hyères (25 à 5), qui devrait, logiquement, terminer premier de cette poule. Au goal average (+46), les Black Mambas terminent ce tournoi en deuxième position et sont, pour l'instant, sur l'un des deux strapontins qualificatifs. Affaire à suivre.

Espoirs PARC 30 - 15 Béziers

Troisième victoire consécutive pour nos Espoirs et sixième match sans défaite. Les hommes de Michel Frachat et "Dédé" Dupouy sont venus à bout d'une équipe biterroise "valeureuse mais relativement faible", estimait Michel Frachat juste après la rencontre. "Encore une fois on s'impose, mais toujours sans bonus. On ne peut donc toujours pas parler de bonne opération comptable", juge-t-il. Et ce même si "pour la première fois de la saison, le classement nous place en situation de qualifiable", remarque le coach.
Cette rencontre, exceptionnellement délocalisée au club de Berre-l'étang, que le PARC tient à remercier, aura été marquée par le retour à la compétition de David Beun, qui sera resté sur le pré pendant un peu plus d'une heure, et par la présence d'une paire de centres expérimentale, avec Jean-Baptiste Bruzulier et Joseph Jobez, tout nouveau papa. Parcrugby.com lui adresse au passage ses très sincères félicitations.
Au final, ça donne une performance très moyenne des Aixois face à une équipe qui ne s'était déplacée qu'à 19 joueurs. "Trop de facilité et pas assez de réactivité dans les soutiens", voilà ce qui irritait en priorité Frachat au sortir de la rencontre.
Désormais, il reste six rencontres compliquées à jouer, dont quatre à l'extérieur. Les jeunes Noirs devront en gagner quatre pour se qualifier. Mission très compliquée.