Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Christophers : "L'utiliser en tant que hargne"

  

16h03 13.03.13

 Entraînement studieux aujourd'hui pour les Noirs au stade Maurice-David. Les sourires n'étaient pas vraiment là, ce qui témoignaient certainement de leur concentration. À la sortie de la séance, Phil Christophers (à gauche sur la photo) nous a parlé du moral des troupes. Mais aussi de l'état d'esprit avant d'affronter Narbonne, samedi à 18:30.

Phil, on imagine que cette défaite face à Colomiers a été dure à encaisser…
Bien sûr, la défaite a fait du mal. Si on avait pu garder le ballon trois secondes de plus, on aurait trois points de plus au compteur… Maintenant, on avait gagné les matchs contre Carcassonne, contre Béziers et contre Auch de très, très peu, et on sait tous que c'est difficile de gagner tous les matchs proches (serrés, ndlr) dans une saison. Ce sont eux qui font souvent la différence au classement. Il faut qu'on arrive à retrouver le moral. Mais je sens que les mecs, ils sont vraiment positifs par rapport au match à venir. Et il faut simplement se préparer dans les meilleures conditions pour ce match-là.

Et tu as l'impression que ce revers est digéré ?
Oui je crois que c'est digéré. Alors il y a des mecs qui disaient "ah, si on avait gagné…". C'est sûr qu'on aurait plus le sourire. Mais c'est le sport malheureusement. De toute façon, on n'a pas le choix, il faut le digérer. Et il faut l'utiliser en tant que hargne pour faire un gros match samedi.

Ce match face à Narbonne, tu le sens bien ?
Ce que je sais, c'est que les mecs, ils vont tout donner sur le terrain. Ça, j'en suis sûr.


Jérôme Jacquet : "Très frustrant"

Après ses examens médicaux passés hier (voir article d'hier "Jacquet, la tuile"), Jérôme Jacquet était à l'entraînement aujourd'hui. Non pas pour s'entraîner, mais pour venir voir ses coéquipiers. Le bras en écharpe, pour soutenir son épaule...

Jérôme, tu as appris le verdict hier, quel est ton sentiment aujourd'hui ?
Je vais vivre cette fin de saison en tribunes, c'est très frustrant. J'aurais préféré aider les copains à faire le boulot pour se maintenir. Dans ces moments difficiles, on a envie de participer. D'apporter sa pierre à un édifice qui est fragilisé.

Tu connais la date de ton opération ?
Je me ferais opérer mardi prochain, normalement.

Et après ?
Après, je devrais en avoir pour trois mois. Donc voilà, je devrais pouvoir rattaquer la saison prochaine normalement. C'est une première moitié 2013 pas géniale du tout. On espère que la deuxième moitié sera meilleure.