Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

PARC 18 - 29 Pau : Un air de déjà-vu

  

21h23 20.04.13

 Alors que, pendant une bonne partie de la rencontre, on les pensait capables de créer l'exploit, les Noirs n'ont pas réussi à s'imposer face à cette grosse cylindrée paloise. Si près, si loin, comme très souvent depuis le début de saison face aux cadors du championnat.

 
Une heure de domination, vingt minutes à prendre le bouillon. Voilà, à quelque chose près, le compte-rendu de ce PARC/Pau, comptant pour la vingt-huitième journée de championnat de ProD2. Les pragmatiques diront quant à eux que Pau a parfaitement géré sa rencontre, accélérant le rythme au moment où il le voulait.

De l'espoir...

Ces moments dont on parle, ce sont les entames de chaque mi-temps. Dix minutes en première, dix minutes en seconde, le temps, à chaque fois, d'inscrire deux essais. Pour un total de quatre réalisations signées Ramsay, Boulogne, Valancon et Bonnet. Pourtant, lors du premier acte, le PARC avait su se reprendre en main et revenir à hauteur grâce à deux essais magnifiques signés Joe Tuineau. Sur deux accélérations fulgurantes, le Tongien a littéralement fait lever le stade Maurice-David. La première après une percée de Manu Felsina qui laissait un joueur au sol. La seconde, qui ne doit rien à personne. À la sortie d'une zone de ruck, l'ancien footballeur américain récupérait le ballon et traversée tout le camp palois pour aller aplatir en coin. Superbe. Le PARC passait même devant grâce à une pénalité de Levy sur la sirène, 15-12.

... au désespoir

On vous passera le retour des vestiaires que l'on a déjà évoqué. La suite, c'était une domination stérile de la part des Noirs. On pensait qu'avec le carton jaune infligé à Vainqueur, qui obligeait la Section Paloise à finir à 14, le PARC allait parvenir à "rentrer" dans le bonus défensif. Que nenni. Pau s'impose, finalement logiquement, face à des Aixois courageux mais souvent impuissants. Et pour ne rien arranger, Pierre Rochette, sérieusement touché à l'épaule en cours de première mi-temps, est sorti sur blessure. On a connu meilleure soirée…

 



À Maurice-David, Julien Sanchez