Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Tests de santé pour les Noirs

  

16h57 04.10.12

Suite à l'instauration du protocole IRB d'évaluation des commotions cérébrales sur le bord du terrain, le Professeur Roche était de passage au stade Maurice David. Pour une sorte d'état des lieux entrant en matière de traumatologie cérébrale. Après avoir répondu à des questions sur leur niveau scolaire, leur latéralité ou leur passé au niveau commotion cérébrale, les joueurs ont effectué des tests de coordination, de mémoire et d'équilibre. Et se sont vus attribuer une note finale. Tout fier, Julien Turini (photo) annonçait un joli 84/100 : "si des trois-quart se font battre par un pilier, ils vont mal le vivre !", plaisantait-il. Toujours est-il que ces tests sont on ne peut plus sérieux : "pour pouvoir suivre un joueur tout au long de la saison, et après, il est important de connaître son état initial", expliquait le Professeur Roche.

 

Un nouveau protocole

 

Depuis les cinquièmes journées de Top 14 et de ProD2, un nouveau protocole d'évaluation des commotions cérébrales est effectivement en place. Et permet la sortie temporaire d'un joueur (5 minutes) en cas de suspicion de commotion cérébrale. Celui-ci est alors soumis à un test, physique et psychologique, et pourra reprendre le cours du match s'il en est autorisé par le médecin. Le suivi post-commotion est lui aussi beaucoup mieux organisé avec, notamment, une classification de la commotion cérébrale selon sa gravité.