Actualités parc

Actualités Rugby

Recevoir notre newsletter
OK
  • colis privé
  • BOUYGUES IMMOBILIER
  • pub boutique
  • DUMEZ
  • BUCKLER SECURITE
  • PLD AUTO
  • chateau la pioline
  • VERSO
  • QUINCAILLERIE AIXOISE
  • toyota
  • chateau la coste

Le match à suivre : PARC / Rovaltain XV (Reichels)

  

12h29 19.10.12

Après leur superbe victoire à Toulon, les Reichels, 2ème, accueillent Rovaltain XV, 4ème du classement. Ce sera notre "Match à suivre" ce week-end. Pierre Pujo, entraîneur des arrières, dresse un premier bilan de ce début de saison.

Lors de la quatrième journée, les Reichel de Pierre Pujo et Fabien Daumas ont signé une bien belle victoire en terre toulonnaise (14 à 8). La quatrième en autant de journées. Autant dire que la mayonnaise a vite pris au sein de cette équipe : "c'est vrai qu'on a un groupe très intéressant cette saison, remarque Pierre Pujo, l'entraîneur des lignes arrières. Tout le monde est très soudé et l'intégration des nouveaux a été très bonne et très rapide. En plus, nous avons cette saison un groupe qui travaille beaucoup et qui est rempli d'humilité", estime-t-il.

D'autres solutions
Au programme ce dimanche (à 15:00), Rovaltain XV : "cette équipe a elle aussi fait un beau parcours sur ce début de saison, en ayant gagné à Toulon par exemple. C'est une belle équipe, un peu dans notre style". Du coup, le coach aixois prévoit de changer légèrement son fusil d'épaule : "depuis le début de saison, notre point fort c'est notre paquet d'avants, en mêlée fermée notamment et en conquête plus généralement. Mais c'est aussi le point fort de Rovaltain XV. À nous de trouver d'autres solutions… Un jeu collectif plus efficace peut-être…", analyse-t-il.
En regardant un peu plus loin, Pierre Pujo s'attend à une belle saison, qui devrait mener le PARC dans la course à la qualification : "c'est en tout cas ce qu'on vise, avoue-t-il. Mais le plus important, c'est la progression du joueur. Et avec les résultats collectifs qui sont, pour l'instant positifs, c'est plus facile de travailler individuellement. Pour l'instant, tout va bien", juge Pierre Pujo. pourvu que ça dure !